Pourquoi ce blog ?

Ce blog vous présente l’histoire d’une école à la maison créée pour un petit garçon français scolarisé au Maroc dans une école marocaine privée. Julien est un drôle de petit bonhomme de huit ans, si vif qu’il a fallu lui faire sauter une classe, toujours questionnant, partout à la fois …

L ‘école marocaine ne pouvant lui proposer un saut de classe nous l’avons scolarisé d’une manière assez originale. A mi-temps à l’école, le reste de la semaine à la maison. L’école au Maroc, publique et privée, est très critiquée et avec raison, mais les Marocains sont des gens formidables, très humains et la direction de l’école avait d’elle-même suggéré cette solution.  Persuadés que sa socialisation est plus importante que tout, nous sommes ravis de cette formule pour qu’il puisse évoluer au moins un peu dans le bain humain, apprendre à « supporter » comme les autres, à créer des alliances et nouer des liens, faire du sport d’équipe, apprendre à acquérir les codes de cette société étrangère. Et cela d’autant plus que son caractère l’y invite, c’est un enfant très enjoué, bavard, qui aime les gens.

Après une réunion d’équipe avec l’école, voici ce que nous tentons : toutes les matières optionnelles, sport, informatique, sciences et technologie plus deux langues, l’arabe et l’anglais, il les suivra en milieu scolaire classique à des niveaux divers suivant ses possibilités. A la maison, un saut de classe pour le français, les mathématiques et l’histoire-géographie.

Nous attaquons la deuxième année selon ce schéma et cela marche, jamais notre fils n’a été aussi épanoui, en forme, avec en plus du temps pour dormir le matin et plus de temps pour jouer.

Aujourd’hui, il a 8 ans et demi, est en CM1 à la maison et en CE2 pour l’arabe, en CM2 pour le sport, l’anglais et l’informatique à l’école. Il passe régulièrement des évaluations à l’école « à l’école », y compris pour les matières enseignées à la maison. Pour se sentir comme les autres, situer son niveau et avoir des notes. Bien que j’ai proposé de les supprimer purement et simplement, Julien y tient et je respecte ses envies parce qu’elles l’aident à s’investir dans son instruction scolaire. C’est d’ailleurs lui qui a choisi le nom de ce blog.

Je me dis que cela peut concerner tout enfant qui pour une raison ou une autre a besoin d’une formule « instruction en famille ». Parce qu’il est malade, loin de chez lui, en voyage autour du monde, phobique social, ou qu’un prof l’a pris en grippe, qu’il en a marre d’attendre en étude que son bus scolaire le ramène chez lui ou parce qu’il en a envie tout simplement.

Alors je partage.

Semaine après semaine, Julien et moi vous présenterons quelques cours assortis de liens divers. En espérant qu’ils vous soient utiles.

***

Vous pouvez aussi consulter la page « Qui sommes-nous ? » pour en apprendre un peu plus sur notre petite famille 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *