Comment choisir les cours ?

A partir de quoi il avait fallu faire des choix : Education Nationale française donc CNED ou école privée ? Finalement il avait fallu renoncer à cette solution aussi, le CNED ne lui convenait pas. Il ne « rentrait » pas dans les cours, les trouvait « nuls ». Et les écoles privées étaient hors de nos possibilités financières, puisque nous payons déjà l’école privée marocaine.
Si je n’utilise aucune des formules par correspondance existante, que vais-je faire ? Comment ? Angoisse…
Car aussitôt que l’on sort du système, on est sanctionné. Si je ne le scolarise pas auprès d’organismes scolaires certifiés par l’Etat français, il ne sera inscrit nulle part. Puisqu’il ne va à l’école marocaine qu’une demi-semaine, il y va en qualité d’auditeur libre et n’est donc pas inscrit sur les registres de l’Education Nationale marocaine non plus et se retrouve dans le vide administratif le plus total.
Le consulat de France à Agadir ne peut m’aider, ils ne savent pas. Et me raccrochent presque au nez. Mais le service d’action culturelle de l’ambassade de France à Rabat me rassure. On m’y assure que j’ai tout à fait le droit de fonctionner comme ça, il y a un vide juridique pour les petits français résidant à l’étranger. Par contre en France, il faut déclarer la situation de l’enfant auprès du préfet dès la première semaine de la rentrée et sur le site du Ministère de l’Education Nationale puis, d’après d’assez nombreux témoignages, c’est ensuite la terreur du contrôle par l’Inspection d’Académie !

J’aurais trouvé mature que le système propose aux parents un petit manuel de pédagogie voire un stage et que tout ce petit monde travaille main dans la main pour le bien des enfants, mais ce n’est pas comme cela que ça se passe…

Pour ceux qui voudront se renseigner auprès des écoles françaises privées par correspondance, voici la liste de ceux que j’ai recensés :

Et on peut bien sûr se faire sa propre idée en consultant le site de l’association Laia (Libres d’Apprendre et d’Instruire Autrement).

De tous ceux avec lesquels j’ai échangé, disons quatre ou cinq de cette liste, le cours Valin s’est montré le plus sérieux, le plus réactif, le plus impliqué et la qualité des cours est indéniable, ainsi qu’on peut en juger sur les pdf mis à disposition sur leur site. J’ai vraiment regretté de n’avoir pas les moyens d’y inscrire Julien et de devoir créer des cours seule. Le Cours Académique de France (CAF) explique très bien les démarches à suivre et explique que :

 Il vous sera adressé un certificat de scolarité permettant aux familles de continuer à percevoir les allocations familiales dont l’allocation de rentrée scolaire et un contrat d’enseignement. L’établissement se chargera également des déclarations légales à faire à l’Inspection Académique dont vous dépendez et à la Mairie de votre lieu de résidence.

De quoi rassurer les parents qui comme moi se retrouvent un jour obligés de s’autonomiser dans un domaine vraiment verrouillé  !

2 commentaires

  1. HAMEL
    ·

    Je cite: « Car aussitôt que l’on sort du système, on est sanctionné. Si je ne le scolarise pas auprès d’organismes scolaires certifiés par l’Etat français, il ne sera inscrit nulle part. Puisqu’il ne va à l’école marocaine qu’une demi-semaine, il y va en qualité d’auditeur libre et n’est donc pas inscrit sur les registres de l’Education Nationale marocaine non plus et se retrouve dans le vide administratif le plus total. »*
    Donc, comment tes propres cours sont -ils « certifiés », « officialisés », en quelque sorte par l’E.N?

    Répondre
    1. Valia
      ·

      Mes cours ne le sont pas, ils sont fait main, fait maison, hors système. C’est une situation angoissante, mais subie par la force des choses. L’ambassade de France de Rabat m’a cependant rassurée en me disant que si nous rentrions en France, Julien passerait une évaluation de niveau concoctée par l’Education Nationale et serait ainsi réintégré dans le circuit administratif au niveau qui est le sien.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *